SHAYCE FS on KYGO ft. SELENA GOMEZ "IT AIN'T ME"
La première fois où je me suis senti artiste.


Apprendre à sauter seul, sans filet.
Avec rien d'autre
qu'un crayon à papier entre mes mains,
et le héros de mon histoire à esquisser.
"La beauté se niche dans l'imperfection"
disait Gainsbourg.
J'aime de plus en plus
l'imperfection dans mes films.




LA MARCHE DU SINGE
Vous allez rire


"Dans quelques heures, Chloé doit dire "oui" à Sam
lors d'une fastueuse cérémonie de mariage
sous le soleil des tropiques.
A peine commencée,
la journée s'annonce rude pour Chloé.
Pourquoi diable Sam avait-il besoin
de lui faire cette petite blague de dernière minute ?!..."

Pour ne pas rater la bande-annonce
de cette folle comédie romantique
prévue pour la fin d'année,
il suffit de s'abonner à
ma page Facebook !




LE BAISER DES GENS PERDUS
4 ans d'école

Je me souviens qu'on m'avait souvent dit d'abandonner ce projet.
J'y aurais donc passé 4 ans.
Je ne regrette rien. Pas même mon choix du 35mm.
Je crois que ce que j'aime dans ce film, c'est à quel point il est accidenté, cabossé.
Comme un vélo dont on aurait chuté encore et encore.
Parce qu'en fait on s'entrainait, encore et encore.
C'est sur ce film que j'ai vraiment appris à pédaler.
Un premier vélo, c'est forcément le plus beau, même s'il est tout cabossé.



IRINA R "I WISH"
Tout l'univers


Ma chère Irina,
J'ai fini par comprendre pourquoi
nous parvenons tant à croiser nos univers.
J'aime écrire et réaliser des fictions
sur des gens qui se souviennent de moments d'amour,
et qui en rient ou qui en pleurent.
J'aime avancer,
j'aime la vie,
j'aime rêver,
j'aime ma culture métissée...
J'aime donner un sens à chaque couleur.
Et toi,
tu mets tout ça dans ta musique aussi.



SHAYCE FS on KID INK feat. CHRIS BROWN "HOTEL"
Episode 1


2015.
Première rencontre avec le steadicam (le vrai !) :
énergie, rythme, mouvement.
Depuis,
je n'arrive plus à m'en passer.

Mais je n'ai réussi que plus bien tard
à comprendre pourquoi.
Depuis,
dans mes films,
le mouvement n'est jamais là par hasard.
Dans un pano,
un travelling,
je cache ma vision de l'Homme.
Ses qualités.
Ses défauts.
A qui veut mieux explorer mon cinéma,
à qui veut savoir ce que j'ai à dire,
c'est dans mes mouvements de caméra
qu'il lui faut chercher.


GRÉGORY LUCILLY
Auteur-réalisateur SACD


J'ai commencé à écrire à 9 ans.
Sur la page de droite, le texte.
Sur la page de gauche, le dessin.
32 pages au total.
Une première histoire qui s'appelait :
"Le Fabuleux Voyage de Mr Dragon au pays des Hommes".
Personne n'a voulu lire mon livre,
alors je l'ai jeté à la poubelle,
pas même mon instituteur.
Mais je n'ai rien oublié
du récit de Mr Dragon.
26 ans plus tard,
je rêve toujours d'en faire un film.
Depuis 26 ans,
je me bats pour.
Aujourd'hui,
je prépare mon 1er long-métrage
"Maman veut pu"
dont le tournage est prévu en 2018.
Une première pierre vers ce vieux rêve,
j'espère...

Vous souhaitez devenir
un partenaire privilégié de mes films ?

Vous souhaitez un clip
écrit et réalisé comme une fiction cinéma ?

Prenons un verre pour en discuter !


gregory [@] lucilly.com